Trouvez votre chaussure de running idéale

1Je suis un/une :
hommehomme
femmefemme
2Je cours sur :
RouteRoute
route & cheminroute & chemin
3Je parcours en moyenne chaque semaine :
≤ 10km ≤ 20km + 20km
4J'ai besoin d'une correction de stabilité :
  • supinatrice5% des coureurs
  • universelle50% des coureurs
  • pronatrice45% des coureurs
renforcé
modéré
neutre
modéré
renforcé
La zone d’usure de vos chaussures est un indicateur simple pour connaitre facilement votre besoin de correction et votre type de foulée. Trouver ma chaussure idéaleVeuillez sélectionner tous les critères
Infos

Comment choisir ses chaussures de running

Running, course à pied, ou jogging; nombreux sont les nouveaux adeptes de ce sport. Si certains ont ressorti leur vieille paire de basket pour courir, tous arrivent rapidement à la conclusion que le choix de sa chaussure de course à pied est primordial.

Oui, mais quelle chaussure de running choisir ? Marque, modèle, budget … pas simple de s’y retrouver. On visite quelques grandes surfaces de sport ou le conseil se limite souvent à « plus c’est cher, mieux c’est ». Du coup, on demande aux amis, aux collègues ou aux autres coureurs mais chacun a son avis et on n’est pas plus avancé.

En fait, trouver la meilleure chaussure de running n’est pas si compliqué !Grace à i-Run et aux conseils de nos experts, trouvez votre prochaine chaussure pour courir adaptée à votre type de pied, votre foulée et votre terrain de jeu. Tout en respectant votre budget !

Pour bien choisir ses chaussures de running, laissez-vous guider en répondant à 4 questions:

1. Chaussure homme ou chaussure femme ?

Ce n’est pas qu’une question de style ou de grille de tailles !

Si, chez i-Run, il n’est pas rare de croiser un responsable avec des chaussures roses, nos conseillers vous répondront que les chaussures de course à pied pour homme et pour femme diffèrent principalement sur la densité et la forme de leur semelle.

Par exemple, une chaussure femme peut-être donnée pour des coureuses de moins de 65 kilos alors que le modèle homme ira jusqu’à 85 kilos.De plus, les modèles homme seront souvent plus lourds à taille équivalente.

De même, la plupart des marques adaptent le chaussant au pied des femmes ou des hommes afin de tenir compte de leurs spécificités morphologiques.

2. En quoi la surface joue dans le choix de ma chaussure ?

Beaucoup nous demandent en quoi courir exclusivement sur route ou sur herbe peut orienter notre choix en matière de chaussure de running.

Instinctivement, certains vont penser à la forme de la semelle ainsi qu’à la taille et à la matière des crampons. Mais cela joue aussi sur le besoin d’amorti.

En effet, le bitume ou le béton n’offrant aucune souplesse, il est important de prendre ce facteur en compte au moment de choisir sa chaussure de course. C’est encore plus vrai lorsque vous recherchez vos prochaines chaussures pour courir un marathon.

3. Dois-je choisir ma paire de chaussure en fonction de la distance ?

On ne parle bien évidemment pas de la durée de vie du modèle de chaussure mais bien de la distance de sortie pour laquelle il est conçu.Et comme vous n’allez pas acheter une paire pour la sortie longue du dimanche et une pour les fractionnés du mercredi, nous avons effectué notre sélection en fonction de la distance moyenne que vous courez chaque semaine.

4. Universel, pronateur, supinateur ?

Vous ne vous êtes certainement jamais posé la question avant de vous mettre à courir, mais connaître son type de foulée permet d’orienter son choix en matière de chaussure de course à pied.

S’il n’existe pas de foulée « normale », certaines sont plus courantes que d’autres.Ainsi, 50% des coureurs ont une foulée universelle (aussi appelée foulée neutre), et 45% adoptent une foulée pronatrice. Seuls 5% peuvent se prévaloir d’une foulée supinatrice.

La meilleure façon de connaître votre foulée est de regarder la façon dont vous usez la semelle de vos chaussures et de vous reporter au schéma ci-dessus. Astuce: regardez des chaussures que vous avez porté sur de longues sorties afin de repérer d’éventuelles variations de foulée lorsque la distance s’en mêle.

Les chaussures à stabilité dite « neutre » sont destinées aux coureurs universels ainsi qu’à ceux utilisant une semelle orthopédique prescrite par un podologue.

Il y a ensuite les chaussures à stabilité « modérée » destinées aux foulées faiblement pronatrices ou supinatrices ainsi qu’à celles et ceux qui adoptent une pronation de fatigue. La pronation de fatigue qui, comme son nom l’indique, apparaît chez certains au bout de plusieurs kilomètres, touche une partie des coureurs qui, au repos, ont une foulée universelle.

Enfin, pour le coureur pronateur ou supinateur, les chaussures à stabilité renforcée disposent de zones plus denses qui guider votre pied lors de l’impact, limitant ainsi les risques de blessure.

Si vous souhaitez un conseil personnalisé, n’hésitez pas à contacter notre service client ou à passer dans l’un de nos magasins.

PS: ces conseils ne remplacent bien sûr pas l’avis d’un podologue. N’hésitez pas à aller consulter si vous ressentez une gêne ou une douleur persistante lors de vos sorties.

Mon panier - Mon compte - Suivi de commande
Trouver une chaussure de running ou un vêtement technique